Montage du buggy Reely Dune Fighter

L’association Sermaise Electro Modelisme est un club de voitures électriques radio commandées.
L’objectif pour cette association est de promouvoir le modélisme électrique de voitures radio commandées tout terrain 1/8e et 1/10e dans un esprit convivial et une ambiance ludique. C’est dans ce but, que Sermaise Electro Modelisme participe au concours Ambassadeurs 2017, dans la catégorie Collectif.


1 – Pourquoi ce projet ?

Il y a 2 écoles, ceux qui veulent rouler tout de suite et ceux qui prennent le temps de construire leur engin.

L’avantage de monter sa voiture est qu’ensuite, il est plus facile de la réparer et la nettoyer, car on en connaît toutes les petites pièces qui la compose, ainsi que l’ordre de démontage / remontage !!

C’est pour cela que nous avons décidé de construire un buggy en kit.


Matériel nécessaire

Kit Buggy
Tournevis
Paire de ciseaux
Frein Filet
Règle
Clé Allen

2 – L’installation

Notre équipe de choc :

  • Quentin 12 ans, jeune auto modéliste 1/10 4×4 TT
  • Clément 9 ans, pratiquant le modélisme depuis 2 ans, 1/10 4×2 TT
  • Les papas pour les conseils et le soutien moral !

Le lieu de montage :

Le sous-sol, mais la cuisine aurait pu faire l’affaire…
L’important est d’avoir une table à disposition pendant quelques heures, sur laquelle il est possible d’occuper tout l’espace.

Les outils utilisés :

C’est la bonne surprise de ce Buggy !
Avec ce kit, il ne vous manque pas grand-chose, pour mener à bien le montage de ce buggy.

 

Nous avons néanmoins utilisé d’autres choses durant ce montage pour nous donner un peu plus de confort, et comme nous les avions à notre disposition, autant en profiter :

  • Des bacs à glace… Ou récipients en plastique, pour entreposer le contenu des sachets en plastique le temps de les monter
  • Une coupelle magnétique… C’est très pratique pour y mettre les vis ainsi que toutes les petites pièces en métal en attentent de montage. Résultat, rien n’a été perdu…
  • Une cale en bois pour servir de support, très utile pour certaines étapes (un bout de planche suffit, voir une planche à découper)
  • Un chiffon ou du papier essuie-tout

Un point concernant l’usage de la « visseuse électrique »… C’est vraiment l’outil à éviter, car vous risquez de foirer le filetage dans les pièces plastique.
Concrètement vous allez perdre des pièces en roulant ! Bref, ici on utilise un bon vieux tournevis !

Quelques conseils :

  1. Bien lire la notice.
  2. Prendre son temps. La précipitation n’est jamais votre ami !
  3. Si vous avez peur de faire tomber des petites pièces, vous pouvez utiliser une serviette-éponge comme « nappe ».

Etape 1 : l’ouverture de la boite !

Boite RC Dune Fighter Sachets RC Dune Fighter

Bonne surprise lors de l’ouverture de la boite !

Tout est bien rangé et ordonné dans des sachets en plastique, la notice se trouve au fond et plusieurs éléments sont déjà assemblés !
Les sachets sont numérotés et on trouve même sur l’étiquette à quoi vont servir les pièces.


Etape 2 : le capot

différentielles Dune Fighter

noix de cardans RC Dune Fighter

Nous commençons par le montage des différentiels et des noix de cardans… Voilà, une bonne surprise, ils sont déjà montés ! On va quand même vérifier si c’est bien fait, au cas où… Tout est graissé, c’est donc prêt à être utilisé !

Les choses sérieuses commencent… Échauffement des poignets, mise à niveau des tournes vis et c’est parti pour 3 heures de montage !

On badigeonne les engrenages avec de la graisse (graisse standard, pas trop fluide). Pour le capot, il faut s’assurer qu’il soit bien en place avant de mettre les vis !

Voilà le résultat avant vissage, on entend un petit « clip » qui indique que le capot est en place.

montage du capot

La première vis, un grand moment ! Petite vis + plastique = pièce délicate
Donc attention… on ne visse pas comme une brute !

visser le capot

Toutes les vis sont en place ! On vérifie que tout tient bien, on se félicite de l’excellent travail qui vient d’être réalisé et vivement la suite !

Au tour du support amortisseur…C’est pratique, car c’est la seule pièce qui reste à monter provenant du sachet n°1 ainsi que les 4 vis. La vie est si bien faite !


Etape 3 : le support amortisseur et les suspensions

Passons ensuite au montage de la suspension avant. Un petit bac à glace, une paire de ciseaux pour ouvrir le sachet, on  verse tout et c’est parti…
Support amortisseur Puis, passons aux boules de réglages dans les triangles… Attention au sens de montage, il y a un montage droit et un montage gauche !

Support amortisseur

Petit conseil, ne vissez pas les boules à fond dans le triangle, car par la suite il faudra les dévisser un peu pour pouvoir monter les triangles de suspension sur les cellules (partie qui a été monté précédemment). Donc la fusée est en place, il faut maintenant mettre les coupelles. Point important : pas de graisse ici ,car plastique est « fait pour » !

Fusée RC Dune Fighter

Au tour du bouchon… Nous n’avons pas utilisé l’outil qui est livré dans le kit et ça nous a vraiment compliqué la vie. Il faut visser bien droit et le serrage se fait jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de jeu (ça doit bouger librement, mais pas blobloter…) . 

bouchon RC Dune Fighter


Etape 4 : la cellule arrière

roulement RC Dune fighter

 

On recommence les mêmes gestes… Et puis il y a un slipper réglable (slipper = permet à la voiture de limiter le patinage des roues pendant les accélérations). Le gain de cette pièce est important, car il va améliorer les performances, la fiabilité de la transmission mais aussi la facilité de pilotage en sortie de virage.

On monte les roulements, on met le tout dans la cellule et on graisse généreusement !

carter supérieur carter supérieur

C’est là que la petite planche en bois nous rend bien service. Elle vous aide à clipper le carter supérieur de la cellule sur son embase.

Maintenant il faut monter le tout sur la fusée arrière ! La planche en bois  sert de cale pour avoir un appui bien plat.
Dans ce cas, une 3
ème main est une aide précieuse…

On passe ensuite à la direction. Stockons donc nos différents montages en lieu sûr (bac à glace, boite de la voiture, etc. À ce stade, les cellules ne doivent pas tomber par terre, on risquerait de tordre des pièces métalliques).


Etape 5 : la direction

châssis RC Dune Fighter

19

Décidément, on nous a bien mâché le travail ! Les étapes compliquées du montage du sauve-servo, ne sont ici qu’un mauvais souvenir !

Bon quelque chose me dit qu’on va très vite passer aux choses sérieuses…

 

Le châssis ! Une belle pièce en alu, pliée sur le devant pour faciliter la prise en main du buggy et fraisée pour encastrer les têtes de vis, bref du sérieux !

Vous pouvez admirer le sérieux des monteurs, on n’a perdu personne c’est bon signe !
Et rien n’est en vrac sur la table, un chantier propre donne un travail propre !

frein filet

Pour la première fois,  nous allons visser dans une pièce en métal pour monter la direction sur le châssis.
Ce qui veut dire qu’il va falloir s’assurer que la vis ne se desserre pas en roulant avec un frein filet.

Nous avons utilisé du Loctite, si vous n’en avez pas, un coup de vernis à ongle fera aussi l’affaire !


Etape 6 : support triangle avant
montage support triangle

 

montage support triangle

 

Pour le montage des supports triangles avants, rien de bien particulier si ce n’est l’utilisation de notre planche en bois pour faire appui.
Donc en premier,
 on visse dans les pièces en plastique puis on arrête le tout avec les écrous freins (Nilstop).

Pour visser les écrous Nilstop, on utilise la petite clé en croix qui est fournie dans le kit.


Etape 7 : assemblage de la mécanique

Il est temps de monter la cellule avant sur le châssis ! Comme d’habitude, on positionne correctement les pièces ensemble et ensuite seulement on visse.

Le point important ici, c’est que les 3 plots en plastique de la cellule viennent se positionner parfaitement dans les perçages du châssis.

cellule avant

Il est temps ensuite de passer au montage des fusées dans les portes fusées avant.

fusée

Passons au montage des triangles de suspension avant, il est important de faire un montage à blanc, pour vérifier que leurs mouvements soient parfaitement libres !
C’est un gage de bonne tenue de route par la suite.

Sur notre buggy, nous avons dû passer un léger coup de lime.

Limage

Après le léger coup de lime passé, nous pouvons passer à l’assemblage de toutes les parties créées.

Commençons par le triangle inférieur, car il va falloir introduire le cardan avant le mettre en place le triangle supérieur.
Concernant le serrage de la vis, on y va avec délicatesse, le but est de maintenir mais surtout pas de tout bloquer !

triangle inférieur

Le cardan !

cardan

On passe au triangle supérieur, avec les mêmes précautions en ce qui concerne le serrage de la vis…

triangle supérieur

Il faut ensuite refaire la même chose de l’autre côté et cela commence à prendre forme !

30

Il y a deux petites vis sans tête sur la cellule, elles servent à sécuriser l’axe du triangle supérieur !
Puis nous allons monter les 2 clips qui permettent le réglage de l’angle de la suspension. Nous l’avons mis de telle manière à ce qu’il recule au maximum le triangle supérieur. Ce réglage donnera une voiture plus stable en ligne droite, mais un peu plus paresseuse dans les virages, mais c’est un réglage pour débutant.

Si la vis ne rentre pas dans le porte fusée on peut s’aider en passant un petit coup de tournevis dans le trou, histoire de créer un petit chanfrein qui facilitera le vissage par la suite.

31

 

Ça y est ! La cellule avant est complète !

Il faut donc refaire exactement la même chose pour la cellule arrière.

Donc on vérifie la liberté du tout, on lime un peu si nécessaire (ça n’a pas été le cas pour nous), on commence par le triangle inférieur, puis le cardan et enfin, on visse la tirant supérieur. On positionne le renfort de direction avant et ensuite, on le visse !

renfort de direction

Le bac et son joint pour le récepteur doivent être fixés sur châssis.

bac et joint

Les bonnes surprises continuent…
Les amortisseurs sont déjà montés et remplis d’huile ! C’est une bonne demi-heure de gagnée ! 
En plus, ils ont l’air de bonne qualité !

amortisseurs

On les positionne sur les trous indiqués dans la notice, on serre les vis juste ce qu’il faut pour ne pas tout bloquer !

Il reste à monter la barrette qui maintient l’accu en place.
À cette étape, rien de plus simple, il faut juste la glisser dans les plots prévus à cet effet en respectant simplement le sens.

35

La partie mécanique étant finie, on s’attaque au montage de la carrosserie ! 


Etape 9 : montage carrosserie

On met le tout sur le châssis… Il ne reste plus beaucoup de trous vides !

châssis

Idem sur la cellule arrière.

cellule arrière

Et enfin, on assemble avec la roue de secours.
Les roues sont prêtes à l’emploi ! Ce qui veut dire, pas de collage… Encore un bon quart d’heure de gagné, pas de colle cyano à acheter. Un vrai bonheur !

roue de secours

Maintenant, on s’attaque à la partie avant du buggy, on comble les 2 derniers trous du châssis !

39

Puis vient le temps de mettre l’arceau cage qui lui aussi est tout assemblé et décoré !
La tête de vis étant petite, on a utilisé un petit tournevis.

l’arceau cage

Comment dire, je crois que c’est fini !
3 heures étaient nécessaires (avec la prise des photos et autres vidéos).

Néanmoins, passer une heure de plus pour le montage, c’est généralement des heures de tranquillités de gagnées sur le terrain, alors on a pris notre temps !

buggy

Nous allons tout de même monter les roues… C’est-à-dire, mettre les goupilles dans les fusées, puis les hexagones de roue en aluminium, puis les roues.
Il faudra faire le réglage des suspensions, c’est indispensable !


Notre conseil pour bien débuter :

  • Les réglages vont se faire suspension à moitié enfoncée,
  • Comme c’est un 4×4, on va mettre un peu d’ouverture, c’est-à-dire, que les roues avant vont ne pas être parallèles, mais il va falloir mettre un léger angle (2 ou 3°),
  • En ce qui concerne le carrossage, c’est-à-dire, l’angle vertical entre la roue et le sol,à suspension à moitié enfoncé, nous allons mettre 2 ou 3 degrés.


3- Conclusion

Buggy Dune Fighter

Buggy Dune Fighter

Maintenant, c’est à vous de jouer !


4- Evolution envisagée

Nous espérons être sélectionnés pour continuer l’aventure Ambassadeurs CONRAD et finir le buggy avec une électronique complète !

Laisser un commentaire