Airbus est dans l’ère de la voiture volante !

Tous les matins, vous vous retrouvez dans les bouchons pendant plus de 30 minutes. Une perte de temps n’est-ce pas ?
Dans ces moments-là, vous rêvez à un mode “avion” pour survoler ces kilomètres de bouchons ?

Blade Runner, Le 5ème Élément, Chitty Chitty Bang Bang, Retour vers le Futur, Harry Potter, Futurama… Le cinéma nous a mis l’eau à la bouche de ces mondes futuristes peuplés de voitures volantes qui se déplacent entre les gratte-ciels. Aujourd’hui, la réalité est en train de rattraper la fiction !

voiture volante
Source : http://www.01net.com/

Le constructeur aéronautique européen Airbus vient de dévoiler son projet de voiture volante nommé Vahana.

[sommaire]


1- Présentation de Vahana

Il s’agit d’un engin léger et autonome, qui décolle à la verticale ! La voiture volante peut transporter un passager ou des colis. Le concept de la voiture présente 8 rotors disposés sur deux couples d’ailes qui peuvent s’incliner selon les mouvements verticaux et horizontaux de la machine.

Présentation Vahana
Source: Twitter

Le projet Vahana utilise des moteurs électriques mais, sera également doté d’un parachute fonctionnel (même à basse altitude) en cas de panne moteur.

Il sera également équipé de systèmes anti-collision et d’analyse de son environnement pour éviter les accidents en vol avec d’autres appareils.


2- Des projets volants en phase de test

  • Skyways

En février 2016, Airbus Helicopters et la direction singapourienne de l’aviation civile ont signé un accord permettant l’expérimentation mi-2017, d’un service de livraison de colis par drone sur l’université de Singapour.

L’objectif du projet Skyways est double :

  • évaluer la viabilité économique d’un tel système de transport,
  • démontrer aux autorités et au grand public que des drones commerciaux peuvent évoluer en toute sécurité dans l’environnement urbain.
Skyways
Source : http://www.01net.com/

Pour ce projet, Airbus développe un drone autonome. Cet octocoptère repose sur un système d’exploitation créé par Airbus Defence and Space.
Le drone suivra une trajectoire entièrement automatisée pour atterrir sur une plate-forme définie au préalable.

  • Le taxi-hélicoptère

Airbus et Uber ont confirmé un partenariat en 2016, en lançant un nouveau service d’hélicoptère à la demande !

Prendre l’hélicoptère comme on prend le taxi, c’est le concept ! Ils ont lancé un test dans le cadre du festival du cinéma indépendant de Sundance qui se tient dans l’Utah aux Etats-Unis, du 21 au 25 janvier 2016.

Airbus a mis à disposition 3 appareils et Uber a de son côté développé l’interface avec les clients. Via une application dédiée, les clients pouvaient donc réserver leur course aérienne entre l’aéroport de Salt Lake City et Park City où se déroulait le festival.

Coût par passager pour parcourir les 60 kilomètres : 200$ de jour, 300$ de nuit.


3- Conclusion

Pour le groupe aéronautique, ces projets visent à démocratiser le transport aérien de proximité et démontrer la viabilité de ce nouveau modèle économique.

Au-delà des difficultés techniques, Vahana devra trouver sa place au sein d’une réglementation pour ce type d’engin, à mi-chemin entre le drone et l’hélicoptère.

Pour le patron d’Airbus, ces véhicules offrent plusieurs avantages :

  • désengorger la circulation en ville,
  • limiter la pollution de l’atmosphère (s’ils utilisent de l’électricité issue des sources d’énergie renouvelable),
  • permettre aux collectivités locales d’économiser de l’argent dans la fabrication de routes et de ponts.

Bonus

Laisser un commentaire