6 conseils pour bien débuter avec un détecteur de métaux

Conseils pour bien débuter avec un dectecteur de metaux

Avec l’arrivée des beaux jours, vous trouverez de plus en plus de personnes qui utilisent des détecteurs de métaux. En 2016, les prospecteurs étaient 40 000 sur le territoire français, tous à la recherche du trésor tant espéré. Les principales associations de prospecteurs français sont l’association nationale pour la détection de loisir, l’association française des prospecteurs et la fédération nationale des utilisateurs de détecteurs de métaux. Ces associations espèrent un rapprochement entre les prospecteurs et les archéologues, un projet est actuellement en cours avec le ministère de la culture et les instances archéologiques pour améliorer la collaboration. Si vous êtes un amateur d’histoire et passionné par le patrimoine, la détection est faite pour vous.

Attention tout de même à la recherche de militaria. Ce type de recherche est à éviter car cela comporte de grands risques et chaque année des accidents graves sont répertoriés. C’est d’ailleurs pour cela que la détection est interdite dans les départements de la Somme et de l’Oise par arrêté préfectoral, du fait de la présence dans le sol d’énormément d’obus non explosés de la première guerre mondiale.


Préconisations d’utilisation

Avant de commencer vos recherches, il faut se renseigner auprès des autorités archéologiques pour vérifier que la zone de détection envisagée soit vierge. Lors de la découverte d’éléments rares comme des monnaies romaines ou gauloises , vous devez déclarer vos trouvailles aux autorités compétentes (service archéologique du département concerné). N’ayez pas d’inquiétude, vos monnaies après avoir étudiées vous seront rendues pour être partagées avec le propriétaire dans le cas d’un protocole d’accord de partage entre vous et le propriétaire. Dans le cas où aucun accord de partage n’aurait été signé préalablement à la détection, la totalité des trouvailles reviendront alors au propriétaire car selon la jurisprudence une détection fait au détecteur de métaux ne peut pas être le fruit du hasard. Il est important de ne pas confondre protocole d’accord de partage et autorisation de détection :

Autorisation de prospection : c’est un document signé du propriétaire du terrain qui vous autorise à détecter sur ses terres.

Le protocole d’accord : c’est un document qui doit être conjointement signé par le prospecteur et le propriétaire, dans ce document doit apparaître les modalités de partage en cas de découverte.

Découvrez notre sélection de détecteur de métaux


Que peut-on détecter ?

Sur les plages, la majorité de vos recherches vous conduiront à des pièces de monnaies modernes ainsi que des bijoux, dans la majorité des cas ces bijoux sont en plaqué or. Vous pouvez également mener vos recherches dans les vieilles maisons, ce type de recherche vous permet d’augmenter vos chances de trouver un trésor. Cependant la majorité des prospecteurs détectent dans des champs au hasard, les trouvailles se résument souvent à des monnaies isolées de toutes époques, principalement gauloises, romaines et modernes.

Les monnaies gauloises : les monnaies gauloises sont des imitations de monnaies grecques et macédoniennes. Les pièces de monnaie gauloises sont composées de trois métaux : l’or pour le statère, l’argent pour le denier et le bronze. Pour les monnaies en bronze elles sont soit frappées, soient coulées.

Les monnaies romaines : les pièces romaines utilisent également les mêmes matériaux : or pour l’aureus, argent pour le denier et le bronze pour le sesterce et le dupondius.

En cas de découverte d’un obus, de grenades ou de tout engin de guerre, n’essayez pas de le sortir de sortir de terre vous même, vous devez laisser l’objet en place et appeler immédiatement les services de déminages (contacter le 17) .


Le comportement à adopter

La règle primordial à connaître est la suivante : vous êtes les ambassadeurs de ce loisir, vous devez avoir un comportement irréprochable lors de vos fouilles. Pour cela il y a plusieurs règles à respecter :

  • Après une recherche, il faut toujours reboucher les trous,
  • Toujours demander la permission au propriétaire du terrain avant de commencer vos recherches,
  • Ramasser les déchets métalliques qui ont été détectés et les conserver avant de les jetter,
  • Si vous recherchez dans une pâture, penser à bien refermer derrière vous les points d’accès.

Apprendre à manier son détecteur

Une fois votre détecteur allumé, il vous faudra dans un premier temps régler la puissance de celui-ci. En moyenne, l’appareil est réglé à 80-90 % de ses capacités, ce qui permet d’obtenir de bonnes performances et vous évite d’avoir de faux signaux.

Ensuite, il faut régler la discrimination : il est inutile de mettre une discrimination élevée au risque de perdre en puissance et de ne pas voir ou entendre certaines petites monnaies (notamment celle en or). Il faut donc choisir un niveau de discrimination assez faible, nous vous conseillons, sur une échelle de 1 à 10, de choisir le niveau 2 ou 3 pour débuter.

Vous êtes à présent prêt à chercher : placez le disque parallèle au sol, à environ 1 ou 2 doigts de hauteur. Le disque ne doit pas toucher la terre mais il ne doit pas non plus être trop haut. Il est primordial de balayer de droite à gauche en conservant une ligne parallèle au sol. Il convient de garder le disque toujours parallèle au sol,c’est très important pour la réussite de vos recherches.

Lorsqu’un son est émis, il vous faudra d’abord essayer d’identifier le métal avant de creuser. Si votre appareil est équipé de multi tons, un ton correspond à un type de métal en particulier, et s’il comporte un écran, lisez l’indication relative au type de métal.


Avoir des attentes raisonnables

Vous allez trouver beaucoup de cibles, ne vous attendez pas à ce que chaque cible soit un trésor. La patience est primordiale si vous voulez mener un travail efficace. Il ne faut pas voir la détection de métal comme une tâche contraignante mais apprécier plutôt le fait d’être en pleine nature. La plupart de vos découvertes ne seront pas forcément intéressantes à vos yeux, mais il est nécessaire de poursuivre votre prospection pour obtenir l’objet que vous espérez. Si vous trouvez cela trop monotone, n’hésitez pas à changer d’environnement (plage, bois, champs, etc…), la lassitude ne vous mènera pas à des recherches fructueuses.


Connaître les lois et réglementations locales

Il existe des réglementations en matière de détection d’objet. Il faut pratiquer le loisir de la détection des métaux en respectant la loi n° 89-900 du 18.12.1989 : « Nul ne peut utiliser du matériel permettant la détection d’objets métalliques à l’effet de recherches de monuments et d’objets pouvant intéresser la préhistoire, l’histoire, l’art ou l’archéologie sans avoir au préalable obtenu une autorisation administrative délivrée en fonction de la qualification du demandeur ainsi que de la nature et des modalités de la recherche.

Sanctions applicables aux contraventions de la 5e classe. Le matériel pourra être confisqué.»

Tous les utilisateurs de détecteurs de métaux doivent protéger le patrimoine archéologique en respectant cette loi : l’avenir de leur loisir en dépend.

La détection n’est pas systématiquement interdite et la recherche d’objets récents ou de monnaies modernes reste donc, en principe, en dehors du cadre de cette loi.

Découvrez notre sélection de détecteur de métaux

Laisser un commentaire